🍿🦄 La battle de la culture : Cannes vs l’Eurovision

Cette semaine, il m’a fallu faire un choix : vous parler du Festival de Cannes ou de l’Eurovision. Cela n’a pas été très difficile : Cannes, je m’en tamponne le coquillard.

l’Eurovision, c’est du fun, zéro prétention et aucun vieux mec largué. Difficile de faire moins hétéro-normatif et plus camp que ce concours de chansons. Certain·es disent l’Eurovision démodé, pourtant c’est un spectacle qui permet de faire avancer les réflexions sur la place des personnes LGBT+ comme aucun autre. A quelle autre occasion, 200 millions de personnes applaudissent-elles une chanteuse transgenre (Dana International en 1998. Oui, oui, en 1998) et une drag queen barbue (Conchita Wurst en 2014) ?

Lire plus

🍿🦄 Special : les LGBT+ handicapé·es ont enfin un visage

Alerte nouvelle série Netflix ! Special raconte l’entrée dans la vie active de Ryan, un vingtenaire gay atteint de paralysie cérébrale. Je savais que j’allais adorer cette série à la fois parce qu’elle avait l’air pop et drôle à souhait et parce qu’elle montrait ce que les séries sur les LGBT+ cachent d’habitude : un personnage en situation de handicap et des scènes de sexe réalistes.

Résultat : je n’ai pas été déçue. C’est une petite sucrerie qui se mange un soir où on veut sourire, rigoler et crier “yesss” seul·e sous sa couette devant sa télé. Ryan et sa pote Kim sont drôles, émouvantes et impertinentes – please, be my friends. Et question représentation des LGBT+, Special est aussi une belle réussite.

Lire plus

🍿🦄 Quand les trans ne se font pas maltraiter

Je dois avouer que je n’avais pas vu venir la vague d’indignation face à l’attaque transphobe sur Julia. Les médias en ont parlé mieux et plus qu’à l’habitude. Mes potes hétéros cis ont été chamboulé·es. Même les “adultes” que je connais ont eu besoin d’en parler. Deux discussions avec ces sexagénaires cis hétéros m’ont particulièrement marquée.

La première était avec une personne plutôt du genre à se moquer des justicier·es social·es. Il était choqué par la violence de l’attaque (positif) mais avait genré Julia au masculin (…). Il ne comprenait pas bien, s’était-il justifié. Comment aurait-il pu ? Il ne connaît pas de personnes trans out et ne sait rien de leurs vies. Manque de curiosité de sa part ? Très clairement. Mais aussi manque de représentation trans à l’écran.

Lire plus

Please like me

Depuis quelque temps, Ariana Grande lâche des petits bouts de phrases qui indiqueraient qu’elle aurait été avec des femmes. Dans sa dernière chanson, “Monopoly”, elle a carrément chanté “I like women and men (yeah)”. Évidemment, ça a créé le buzz. Est-elle bi, pan, curieuse, fake ? Je dois vous avouer quelque chose : son teasing m’énerve.

J’ai beaucoup de mal avec les “célébrités hétéros” qui partagent leurs expériences (réelles ou inventées) avec des personnes du même sexe, surtout quand elles ont beaucoup de fans gays. Les bi et pansexualités sont de vraies orientations sexuelles, pas une technique marketing pour faire le buzz et se rapprocher de la communauté LGBT. Le queerbaiting non merci. Et franchement insultant que certaines personnes s’approprient ainsi notre réalité. Quel manque de respect.

Lire plus

🍿🦄 Les familles homoparentales existent et elles sont dans les séries

Le vote sur la PMA pour toutes aura-t-il lieu avant l’été ? Avant la fin de l’année ? Avant l’élection de Bilal Hassani à la présidence de la République Française ?

Nous en sommes en mars 2019 et les parents LGBT sont toujours traités comme des sous-parents face à la procréation, l’adoption et l’administration. On nout dit que c’est pour le bien de l’enfant, qu’il faut bien réfléchir aux conséquences que cela aura. Pourtant les familles homoparentales existent et leurs enfants (et petits-enfants) se portent bien. On ne les voit pas forcément au JT mais on les voit définitivement sur nos écrans.

Lire plus

#14 Où sont les stars d’Hollywood LGB ?

Cette année, comme chaque année, les quatre lauréats et lauréates dans la catégorie acteur·rice étaient hétéros. Seules deux actrices queers, Jodie Foster et Ellen Page, ont été nommées ou lauréates ces 15 dernières années mais elles l’ont été avant leur coming-out… Alors, faut-il y voir une tendance ?

Ce qui est particulièrement enrageant, c’est que les acteurs et actrices hétéros gagnent des trophées en jouant les queers, comme trois de nos lauréats de cette année : Rami Malek, Mahershala Ali et Olivia Colman. Notre discrimination est un bon sujet de drame, notre volonté de nous battre un bon sujet de biopic, mais nos acteurs et actrices, en revanche, sont priées de rester à leur place : loin des grands rôles.

Lire plus

🍿🦄 #12 Comédies françaises et Ligue du LOL : même combat

Qu’est-ce qu’on a encore fait au Bon Dieu, Nicky Larson ou All inclusive. Trois films en ce moment au cinéma. Les trois seules comédies grand public françaises sorties depuis le début de l’année. Trois films homophobes

Le timing est ironique. La semaine dernière, nous découvrions, effaré·es, La Ligue du LOL et l’ampleur de ses “blagues”, puis ce fut les révélations sur les groupes “Radio Bière Foot” du HuffPost et “Les darons” de Vice. Grâce aux témoignages courageux de certaines victimes, le sujet des dangers de l’entre-soi s’est imposé comme jamais sur le devant de scène. Celui de l’humour aussi.

Lire plus