#32 Les non-binaires se font une place dans les séries

Cette semaine, dans la super série Good Trouble, Alice était en interaction avec deux personnes utilisant le pronom “they” au singulier et c’était magnifique à voir.

Le “they singulier” est utilisé par certaines personnes non-binaires (qui ne se sentent ni hommes ni femmes) pour se décrire (plutôt que “she” ou “he”). Quand on n’y est pas habitué·e, cela peut surprendre, mais on prend très vite le pli.

Aussi : Scarlett Johansson

Lire la suite
#31 Hedwig, George Michael et autres icĂ´nes

Pose est une série importante, une série qui nous fait pleurer, rire, vibrer, réféchir et danser. Si la série alterne si naturellement entre l’humour, le drame, le politique et la célébration, c’est que c’est ce à quoi ressemble la vie des personnes queers marginalisées. C’est ce rejet, cette colère, cette vie sous menace qui fait la culture queer.

Aussi : Hedwig and the angry inch et George Michael

Lire la suite
#30 La fluiditĂ© d’antan

Ma semaine a été marquée par deux visionnages qui n’ont rien à voir et en même temps tellement en commun : les trois saisons originales de la série aux accents soap opéra Les Chroniques de San Francisco, disponibles sur Netflix depuis une semaine, et le très beau film biographique d’époque Vita & Virginia, en salle mercredi.

Tous deux nous rappelent que fluidité du genre et fluidité sexuelle ne sont pas synonymes de modernité. Les personnes non-binaires, polyamoureuses et pansexuelles sont loin d avoir réinventé l’amour et l’expression du genre.

Aussi : Chris

Lire la suite
#29 Vu Ă  la tĂ©lĂ© : comment les LGBTQ+ ont obtenu le droit d’exister

Vendredi marquait les cinquante ans des émeutes de Stonewall. Cinq jours de protestations qui ont donné naissance au mouvement de libération des LGBTQ+.

Voici une sélection de documentaires, films et séries qui rendent hommage à ces personnes qui ont tant donné pour que nos vies soient plus agréables. Mettez en route le ventilo, sortez les bâtonnets de glace, préparez vos mouchoirs, l’heure du binge-watching est arrivée !

Aussi : l’exposition Les Champs d’Amour

Lire la suite
#27 Avec Pose et Vida, l’intersectionnalitĂ© s’invite dans les sĂ©ries !

Combien de séries connaissez-vous dans lesquelles le ou les personnages principaux sont des personnes LGBT+ racisées, handicapées, issues de l’immigration, ayant des troubles mentaux ou des corps atypiques ? Pas beaucoup, hein ?

Nous sommes en 2019 et les personnages appartenant à plusieurs groupes minorisés sont toujours relégués aux rôles secondaires. Les personnages principaux sont priés de ne connaître qu’un seul type de discrimination, qu’un seul éloignement aux normes. Alors forcément des séries comme Pose et Vida sont des petits miracles.

Aussi : Tyler, The Creator

Lire la suite
#26 Tales of the City, la série que les LGBT+ méritent

Tales of the city est enfin sur Netflix et c’est tout ce qu’on espérait ! La série nous invite dans le quotidien d’une dizaine de personnes LGBT+ dans un San Francisco en changement. On s’attache très rapidement aux différents personnages que ce soit ceux qui cherchent à devenir influenceurs, ceux qui gèrent leurs problèmes de famille, ceux qui se séparent, ceux qui se mettent ensemble, ceux qui s’aiment plus que jaja. Je ne vais pas vous le cacher, j’ai pleuré dès le deuxième épisode.

Aussi : I love Dick

Lire la suite