#27 Avec Pose et Vida, l’intersectionnalité s’invite dans les séries !

Combien de séries connaissez-vous dans lesquelles le ou les personnages principaux sont des personnes LGBT+ racisées, handicapées, issues de l’immigration, ayant des troubles mentaux ou des corps atypiques ? Pas beaucoup, hein ?

Nous sommes en 2019 et les personnages appartenant à plusieurs groupes minorisés sont toujours relégués aux rôles secondaires. Les personnages principaux sont priés de ne connaître qu’un seul type de discrimination, qu’un seul éloignement aux normes. Alors forcément des séries comme Pose et Vida sont des petits miracles.

Aussi : Tyler, The Creator

Lire la suite
#26 Tales of the City, la série que les LGBT+ méritent

Tales of the city est enfin sur Netflix et c’est tout ce qu’on espérait ! La série nous invite dans le quotidien d’une dizaine de personnes LGBT+ dans un San Francisco en changement. On s’attache très rapidement aux différents personnages que ce soit ceux qui cherchent à devenir influenceurs, ceux qui gèrent leurs problèmes de famille, ceux qui se séparent, ceux qui se mettent ensemble, ceux qui s’aiment plus que jaja. Je ne vais pas vous le cacher, j’ai pleuré dès le deuxième épisode.

Aussi : I love Dick

Lire la suite
#25 L’heure des « Lesbian Best Friends » est arrivée

Pendant longtemps, les seuls personnages LGBT+ des films et séries étaient des hommes. A partir des années 1990, toute bonne comédie progressiste se devait d’avoir un “gay best friend”. Aujourd’hui, les « lesbien best friends » envahissent Netflix, les femmes queers historiques squattent les salles de cinéma et les lesbiennes familiales racontent de nouvelles histoires.

Aussi : Years and Years et Beanie Feldstein

Lire la suite
#24 Un rocketman, une ado booksmart et une jeune fille en feu

Alors cette 72ème édition du festival de Cannes ? Le tapis rouge était, comme d’hab, d’une chianterie impossible, mais Kiddy Smile a apporté un vent de fraîcheur avec sa combinaison décolletée à sequins et sa robe orange fleurie. Le festival a, comme d’hab, donné beaucoup de visibilité à des vieux croûtons mais il a aussi diffusé plusieurs films queers qui sont, à croire le Tout-Twitter, excellents.

Aussi : Rocketman, Easy et Booksmart

Lire la suite
#23 La battle de la culture : Cannes vs l’Eurovision

Cette semaine, c’est l’Eurovision. Difficile de faire moins hétéro-normatif et plus camp que ce concours de chansons. Certain·es disent l’Eurovision démodé, pourtant c’est un spectacle qui permet de faire avancer les réflexions sur la place des personnes LGBT+ comme aucun autre. A quelle autre occasion, 200 millions de personnes applaudissent-elles une chanteuse transgenre (Dana International en 1998. Oui, oui, en 1998) et une drag queen barbue (Conchita Wurst en 2014) ?

Mais aussi : Gentleman Jack et Marina Foïs

Lire la suite